DATA : Qu’est-ce que les données révèlent sur le profil des professionnels de l’IT ?

DATA : Qu’est-ce que les données révèlent sur le profil des professionnels de l’IT ?

Les informaticiens sont-ils tous des geeks introvertis ? Nous avons exploré les données d’un échantillon de 30 000 personnes ayant passé nos tests psychométriques sur les préférences comportementales et les leviers motivationnels au travail. L’enjeu : améliorer les connaissances sur l’individu au travail et repérer ce qui caractérise chaque fonction sur le plan comportemental.

Après les commerciaux et les professionnels RH, PerformanSe livre ses résultats sur la fonction IT. Les résultats dévoilent un portrait-robot moins caricatural que ce que l’on pourrait croire. Quoique.

Qu’est-ce qui différencie l’IT des autres fonctions ?

Sur le plan statistique, la fonction IT, dans son ensemble, se distingue par trois principaux traits de personnalité. Le « dynamisme intellectuel » tout d’abord. Les résultats de l’étude PerformanSe montrent en effet que les informaticiens au sens large sont plus ouverts et plus curieux que la moyenne. Un trait de caractère qu’ils partagent donc avec les RH. Sans surprise, on observe aussi un score significativement élevé sur le critère de la rigueur, ce qui semble assez cohérent avec l’exigence des langages informatiques et des modes collaboratifs de gestion de projets IT. Plus surprenant, cette population se distingue par une réceptivité bien plus élevée que la moyenne, et même supérieure aux métiers des services à la personne. ʺC’est un trait de caractère qui correspond notamment à l’ouverture aux autres. Ce résultat va à rebours du cliché de l’informaticien isolé et renfermé, qui aurait des aptitudes relationnelles limitéesʺ analyse Alexandra Didry, Directrice R&D.

Deux grands profils de professionnels IT se dessinent

Ces données méritent toutefois d’être mises en perspective en fonction des secteurs d’activité dans lesquels évoluent lesdits informaticiens. ʺLes résultats dans le secteur de l’administration publique s’opposent, par exemple, à ceux issus du secteur de l’informatique et des télécom ʺ constate Alexandra Didry. Les premiers dévoilent un profil comportemental sociable et en posture de détente, tandis que les seconds, c’est-à-dire les « IT de l’IT » qui travaillent dans un environnement purement informatique, correspondent davantage aux stéréotypes généralement associés à la fonction : plus réservés, rigoureux et anxieux que la moyenne de leurs pairs. L’extraversion et l’ascendance – c’est-à-dire la quête de pouvoir – varient aussi fortement selon le secteur. ʺDans le cas du secteur de l’informatique et des télécom, la culture du métier semble prendre le pas et influencer les comportements. De manière générale, on observe que les personnes se conforment d’autant plus aux codes attendus que la culture d’une fonction est forte, ce qui est le cas dans l’ITʺ conclut Alexandra Didry.

Découvrez ce que révèle la data analysis sur les différences comportementales par secteur d’activité, en téléchargeant le guide PerformanSe ! 

Guide - DATA - Quel profil type dans votre secteur d’activité ?
Nom
Prénom

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This