EOWAP 2015 – Du 20 au 23 mai – Oslo, Norvège

EOWAP 2015 – Du 20 au 23 mai – Oslo, Norvège

Du 20 au 23 mai se tiendra le 17ème congrès de l’EOWAP (European Association of Work and Organizational Psychology) en Norvège, sur le thème :

« Respectful and effective leadership – managing people and organizations in turbulent times. »

 

Lors de cette rencontre, Alexandra Didry, Reponsable R&D de PerformanSe, le professeur Rémi Finkelstein de l’Université Paris 8, et la doctorante Léa Wang présenteront les résultats de leurs recherches autour de l’exemplarité managériale « L’exemplarité managériale perçue : deux études pour tester son impact sur l’engagement affectif et différents stresseurs. »  

 

RDV le 21/05 à 10h à l’EOWAP 2015, à Oslo.
Plus d’infos et inscriptions : https://www.eawop2015.org/

 

En savoir plus sur la présentation  « L’exemplarité managériale perçue : deux études pour tester son impact sur l’engagement affectif et différents stresseurs » :

Basée sur les travaux menés par Simons (2002) sur l’intégrité comportementale (Behavioral Integrity – BI), les auteurs ont proposé une nouvelle approche de la BI, nommée « Exemplarité Managériale Perçue (EMP) ». EMP est fondée sur les relations de proximité étant la capacité du manageur à s’appliquer les exigences qu’il formule à ses subordonnés directs. Une échelle mesurant le construit a été développée et validée au sein d’une population française (Finkelstein, Wang & Didry, soumis).

 Afin de comprendre le rôle d’EMP dans des situations des salariés liées au stress, les auteurs proposent deux études testant :
1) le rôle modérateur de l’EMP entre la charge de travail, le stress perçu et l’engagement affectif sur une population de 158 salariés appartenant à différentes entreprises du secteur tertiaire (étude 1),
2) le rôle médiateur de l’ambiguïté de rôle et du conflit de rôle entre l’EMP, le stress perçu et les symptômes psychosomatiques sur une population de 299 internes en médecine français répartis sur différents Centres Hospitaliers Universitaires (étude 2).
Les analyses de régression multiple montrent que le model d’interaction entre la charge de travail et l’EMP explique 32% de la variance sur l’engagement affectif. Une médiation compète est aussi identifiée dans la deuxième étude. Il est proposé que les comportements exemplaires des managers permettent d’atténuer l’effet négatif de la charge du travail sur le niveau d’engagement des employés. En outre, l’absence de l’exemplarité managériale affecte le niveau de stress des salariés en renfonçant des stresseurs de rôle. L’applicabilité de nos résultats ainsi que de futures recherches sont évoquées.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This