[Etude] Professionnels RH : quelles sont vos ressources et motivations ?

[Etude] Professionnels RH : quelles sont vos ressources et motivations ?

Parce que notre métier, chez PerformanSe, c’est d’aider la fonction RH dans toutes ses dimensions, nous avons conçu en partenariat avec MyRHline, une étude permettant d’appréhender les ressources comportementales sur lesquelles s’appuient les professionnels RH pour créer de la valeur. Basée sur des données liées à la personnalité, aux motivations et aux croyances au travail elle permet de mieux appréhender les caractéristiques et particularités de la fonction RH, et de tous ceux qui l’exercent au quotidien !

i

L’étude 1 mois, 4 dimensions, 220 répondants

L’étude a été conduite en ligne sur myRHline, de mi-octobre à mi-novembre 2018.

Les 220 répondants – 140 femmes et 80 hommes – sont répartis en 7 sous-catégories professionnelles de la fonction RH : Direction, Conseil, Paie, Formation, Développement, Recrutement, Bien-être.

4 dimensions ont été ainsi couvertes par l’étude, toutes explicatives à leur manière de la réussite et de la performance au travail :

◊ Personnalité (principaux facteurs des Big 5)

◊ Motivations (9 « motivateurs » couvrant la majorité des besoins individuels au travail : réalisation, organisation, diversité, altruisme, appartenance, reconnaissance, autonomie, apprentissage et pouvoir).

◊ Schémas cognitifs (comment nous interprétons notre environnement professionnel et en quoi cela y facilite ou limite notre progression)

◊ Intelligence multiculturelle (capacité à travailler dans environnement professionnel marqué par la diversité culturelle)

A noter : les premiers résultats présentés ne dessinent bien sûr que des tendances indicatives. Mais ils peuvent permettre à chacun de réfléchir sur sa place, sa posture et ses motivations. Parce que ceux qui réfléchissent en permanence pour les autres… ont aussi besoin de s’occuper d’eux-mêmes ! La RH comme une fonction de relation… plus que de réalisation ? Et de liberté plus que de contrôle, pour ceux qui la vivent ?

 

Personnalité au travail : dynamisme intellectuel et ouverture aux autres, fortement représentés chez les RH

Parmi les facteurs de personnalité explicatifs de la réussite au travail, les professionnels RH sont particulièrement bien représentés sur le facteur d’ouverture intellectuelle. Ils font ainsi preuve de souplesse, de flexibilité, et sont à l’aise dans des environnements innovants et/ou en transformation.

Ils sont aussi bien représentés sur les facteurs d’extraversion et d’affirmation de soi, ce qui facilite l’aisance relationnelle et les initiatives sociales qui constituent une part importante de leur fonction.

A l’inverse, ils sont plutôt sous-représentés sur le facteur de rigueur. Cela s’explique notamment par leur grande capacité d’adaptation aux exigences de contextes variés.

A noter : Ces tendances sont d’autant plus significatives dans les sous-familles Recrutement / Formation / Développement, et s’observent moins dans les sous-familles Paie / Direction qui ont des résultats plus modérés sur les différents facteurs de personnalité.

Motivations : L’autonomie et la diversité d’abord !

Autonomie au travail et Diversité constituent les motivateurs les plus forts pour les professionnels RH. Ils ont ainsi besoin d’évoluer dans un environnement favorisant une grande liberté d’action pour développer leurs propres plans d’action et une certaine latitude en matière d’organisation. Pour être épanouis, ils cherchent également à exercer des activités diverses, vivre de nouvelles expériences et participer à des projets innovants.

Viennent ensuite les motivateurs d’Apprentissage et de Pouvoir, ce qui dénote leur volonté d’être stimulé intellectuellement, d’acquérir continuellement des nouvelles connaissances, tout en ayant l’opportunité de prendre des responsabilités et d’être impliqué dans les processus de prises de décision.

Sans surprise, les RH ne recherchent pas en priorité une structure hiérarchique bien établie, leur imposant des directives claires et précises.

A noter : Comme dans la quasi-totalité des études réalisées par PerformanSe sur les motivations des différentes fonctions, l’Altruisme – i.e. l’envie d’aider les autres au travail et de rendre service – n’apparait pas comme un facteur clé de motivation dans le monde professionnel. Ce phénomène se confirme aussi auprès de la population RH.

Schémas cognitifs : Des biais de position ? De la réussite au travail, les répondants RH de notre étude ont globalement une vision :

Stratégique plus que technique. Les professionnels RH ont tendance à considérer que leur contribution n’a de sens qu’en fonction de la stratégie de leur entreprise : la carrière est plus une affaire d’intégration à la stratégie de l’entreprise que de pur développement de leur expertise propre.

Opportuniste plus que vocationnelle. Les professionnels RH ne semblent pas limiter leur projet à un métier mais sont plutôt stimulés par la découverte de fonctions diverses. L’ouverture aux opportunités apparait donc comme une vision de carrière plus partagée, qu’une vision purement vocationnelle.

Irrationnelle plus que rationnelle. Contrairement à une vision logique et rationnelle du marché où les talents sont récompensés et où chacun a ce qu’il mérite, les professionnels RH semblent adopter plutôt une vision inverse où les passe- droits et la chance ont également du poids.

Citoyenne plus que défensive. Les professionnels RH se représentent l’entreprise comme un réseau de partenaires potentiels et s’attachent à développer avec leurs collègues des relations équitables. La qualité des relations nouées en interne apparait donc comme une vision plus partagée qu’une vision de méfiance et d’isolement vis à des autres.

A noter : La combinaison « vision stratégique / opportunisme / citoyenneté » est très prédictrice des carrières classiques ascendantes dans tous les métiers : plus on sait s’insérer dans la stratégie de son entreprise, y créer des relations, plus on se laisse guider par les opportunités internes… plus on reste et on progresse ! Les RH ont ainsi une vision plutôt réaliste et positive. L’expertise pure n’est pas un critère essentiel pour eux. De même qu’ils tendent à sous-estimer la rationalité supposée du marché du travail… Même s’ils ont, bien sûr, une vision positive des évolutions que permet l’entreprise, il semblerait ainsi que les collaborateurs des équipes RH connaissent trop bien les rouages et les coulisses… pour être tout à fait dupes en même temps d’un discours complètement rationnel et méritocratique !

« La RH comme une fonction de relation… plus que de réalisation ? Et de liberté plus que de contrôle, pour ceux qui la vivent ? »

Intelligence multiculturelle & fonction RH : Beaucoup d’ouverture !

De façon générale, pour toutes les sous-familles et quasiment tous les facteurs (empathie, ouverture, flexibilité, stabilité émotionnelle…), les professionnels RH se classent nettement au-dessus des moyennes habituelles. Ils ont de fortes ressources interpersonnelles.

Sans surprise, mais très positivement, on vérifie ainsi que la fonction RH est bien incarnée par des femmes et des hommes d’ouverture… capables d’appréhender l’altérité et la diversité !

Conclusion

Même si c’est une étude limitée sur un échantillon restreint, elle dessine les contours d’une fonction RH plutôt incarnée par des femmes et des hommes de souplesse et de curiosité, d’autonomie et d’ouverture… Qui a dit que les cordonniers étaient toujours mal chaussés ?
Inscrivez-vous à notre Newsletter !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi :

Comment fiabiliser vos recrutements ?

Comment fiabiliser vos recrutements ?

Les techniques évoluent, l’exploitation des données progresse, le recrutement se fait prédictif… et pourtant les échecs sont toujours aussi nombreux ! Face à ce constat désarmant, PerformanSe innove et invente Wesuggest, un outil ouvert au service de recrutements vraiment réussis.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This